Choisir votre habitation avec la géobiologie

Choisir son lieu

Bien choisir son habitation avec la géobiologie.

Bien choisir son habitation avec la géobiologie, c’est tenir compte d’éléments qui ne seront pas anodin dans le choix d’un nouveau lieu de vie.

En fonction de l’endroit où sera implanté votre habitation, vous ne récupérez pas forcément l’énergie vibratoire suffisante, voir vous pouvez récupérer certaines choses négatives ou perturbantes.

On prendra toujours en compte le centre de la ville ou du village, pour trouver le bon emplacement car au nord, au sud, à l’est ou à l’ouest, cela n’est vraiment pas la même chose.

Ensuite, il faut vérifier l’ensemble des perturbations environnementales pouvant affecter le mental, voir même pire.

En géobiologie, certaines lois cardinales, nous donnent la possibilités, de comprendre les perturbations qui pourront être liées aux activités ou aux infrastructures locales.

Car habiter proche d’un cinéma, d’une université, d’un cimetière, d’un hôpital ou d’une maison de retraite, … ne sera pas la même chose, surtout au niveau des perceptions et des ressentis aussi bien mentales, morales que de la récupération de la fatigue ou de l’énergie nécessaire pour travailler ou se reposer.

Toujours, avec le même besoin de trouver le bon lieu pour soi-même et sa petite famille, il sera bien de faire le bon choix sur le type de voie où l’on va habiter.

Si vous habitez, une avenue, une rue, un chemin ou une impasse, l’énergie qui circule n’est pas la même et attention de ne pas se tromper de destination, car encore une fois l’énergie de notre maison, nous met  dans une bulle d’énergie plus ou moins positive et plus ou moins active et il est évident qu’en fonction de notre activité et de notre age, nous n’avons les mêmes besoins.

Vous voyez ici que choisir une habitation sans tenir compte entre autres, de tout ces éléments, risque de vous mettre en situation de conflit énergétique et vous obliger, soit à ramer a contre courant, soit à anéantir tous les soirs ce que vous avez eu du mal a construire dans la journée ou de vous retrouver tous les jours dans un lieu qui sera bien perturbant a bien des niveaux.

Nous avons observé ici qu’une partie des impératifs environnementaux, a regarder avant d’acquérir une nouvelle maison ou un appartement surtout si c’est pour en devenir propriétaire et y vivre pendant, 15, 20 ou 30 ans.

Ensuite il faudra prendre en compte toutes les perturbations telluriques, technologique et vibratoire du lieu choisi, cela fera partie d’un prochain billet.